Le confinement imposé par l’épidémie de Coronavirus pousse les organismes de services à la personne spécialisés dans les cours particuliers à domicile, mais également les centres de formations, organisant des cours individuels, ou collectifs, à s’adapter et à trouver de nouveaux moyens de proposer leurs services à distance.

La visioconférence permet à deux (ou plusieurs) interlocuteurs physiquement dans des lieux différents et éloignés de se voir, s’écouter et parler en temps réel.


Citation : « La visioconférence (ou vidéoconférence)est la technique qui permet de voir et dialoguer avec son interlocuteur à travers un moyen numérique. Elle est la combinaison de deux techniques : la visiophonie (ou vidéotéléphonie), permettant de voir et dialoguer avec son interlocuteur. » Source : Wikipédia

LA VISIOCONFÉRENCE : QUELLE UTILITÉ DANS LES APPRENTISSAGES ?

Dans le cadre de l’enseignement et de la formation, elle permet de combler la distance entre les enseignants et les apprenants en les mettant face à face de manière virtuelle. Mais, l’enseignement ne se réduit pas à la dimension physique. Avec la visioconférence, l’ensemble des relations entre enseignants et apprenants (spatiale, temporelle, technologique, socioculturelle, socio-économique et pédagogique) est affecté lorsqu’ils sont séparés dans l’espace et/ou dans le temps.

Il est donc nécessaire d’apprivoiser l’outil, les méthodes d’utilisation et les méthodes pédagogiques liées à cet outil pour créer une relation d’enseignement optimum.

Pour mieux comprendre nos propos, il faut aborder la notion de « distance de transaction ».

C’EST QUOI LA DISTANCE DE TRANSACTION ?

La distance de transaction est un « espace psychologique et communicationnel entre enseignants et apprenants » (Moore, 1993, p. 22). Elle est fonction de deux variables liées aux procédures d’enseignement (la structure et le dialogue) et d’une variable relative au comportement des apprenants (l’autonomie de l’apprenant).

LA STRUCTURE ET LE DIALOGUE

Concrètement, plus le déroulé du cours est souple et permet le dialogue entre enseignant et apprenant(s) , plus la distance de transaction est réduite. A contrario, les vidéos, les émissions de télévision, les cours filmés ont une distance de transaction importante. Il est donc préconisé de mettre le ou les apprenants en situation active (et non en observateur passif) par l’échange, les interactions, etc. grâce à la négociation des thèmes abordés et les échanges.

L’AUTONOMIE DE L’APPRENANT

C’est le degré selon lequel il (et non l’enseignant) décide des objectifs, des contenus et des évaluations d’un enseignement à distance.

COMMENT FAVORISER LA RÉUSSITE DES APPRENTISSAGES À DISTANCE ?

Plus la distance de transaction est importante, plus l’apprenant doit être autonome pour compenser la structure du cours et l’absence d’échange. Ainsi, dans le cas des cours magistraux (l’enseignant parle, les apprenants écoutent) filmés, des vidéos, etc., c’est à l’apprenant d’adopter seul une stratégie pour atteindre les objectifs d’apprentissages : faut-il suivre les consignes ? Comment s’organiser ? Quand travailler ? De quelle façon ? L’apprenant doit donc dans cette situation avoir un degré important d’autonomie. Mais certains apprenants ont besoin d’être accompagnés pour développer cette autonomie !

C’est l’avantage pédagogique qu’apporte la visioconférence : les apprenants s’adaptent mieux à un enseignement à distance avec beaucoup de dialogue et une structure plus ou moins souple, comme celle que permet la visioconférence.

La visioconférence renferme plus que n’importe quelle autre technologie un potentiel pour la génération de savoirs (Moore, 1993, p. 38). Elle offre en effet un large panel de type d’animation pédagogique :

  • Diffusion de cours à distance
  • Débats avec des experts
  • Apprentissage de langues étrangères
  • Résolution collaborative de problèmes
  • Échanges interculturels
  • Intégration d’élèves avec des besoins particuliers (handicap, hospitalisation, etc.)
  • Développement professionnel

Toujours selon M.G. Moore, la visioconférence donnerait aux enseignants la possibilité de réduire la distance et aussi accroîtrait l’autonomie des apprenants. Qu’en est-il réellement ?

Pour répondre à cette question, nous disposons de peu de recul puisque :

  • l’introduction de cet outil dans l’enseignement a débuté dans les années 90 dans l’enseignement supérieur, de par ses caractéristiques (à distance) ;
  • ce type d’enseignement est difficile à observer et donc à étudier ;
  • les coûts élevés de cette technologie jusqu’en 2010 empêchaient sa généralisation.

Cependant, la conclusion des premières recherches démontre que la visioconférence ne réduit pas systématiquement la distance de transaction, mais elle augmente les possibilités de dialogue entre enseignants et apprenants par rapport à d’autres technologies.

Source : Moore M. G., “Theory of transactional distance”, D. Keegan (Ed.), Theoretical principles of distance education, New York, Routledge, 1993, p. 22-38.

Découvrir l’article : QUELS OUTILS DE VISIOCONFÉRENCE UTILISER POUR LES COURS A DISTANCE ?

L’innovation est dans l’ADN d’Ogust tout comme l’Humain. Ainsi, Ogust vous accompagne dans votre transformation numérique et vous apporte son soutien dans la réorganisation de vos processus pour vous permettre de vous concentrer sur votre métier. Vous souhaitez bénéficier ou participer à la création de ces innovations d’usage dans le secteur des services à domicile : contactez-nous !