Stratégie digitale : un enjeu pour les sociétés de services en 2020

Stratégie digitale : un enjeu pour les sociétés de services en 2020

La stratégie digitale, on en parle. La transition numérique des entreprises est à l’ordre du jour depuis quelques années. Cependant dans les services aux particuliers, cet enjeu a été mis de côté dans l’arbitrage des priorités. Or, la crise sanitaire que nous traversons replace activement la stratégie digitale au centre des préoccupations pour toutes les organisations…

François Sibaud, cofondateur de Boston Services déclarait avant l’arrivée du Covid : « Il ne faut pas être un grand visionnaire pour parier sur le fait que nos métiers se numérisent, se digitalisent, s’uberisent. Que ce soit pour gérer sa relation client et salariés, pour améliorer sa productivité administrative et sa qualité de service, le numérique est déjà un outil du quotidien. »

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Où en êtes-vous dans votre transition numérique ?

Le site web étant l’un des aspects principaux de cette digitalisation, nous commencerons donc notre série d’articles par ce sujet. Et pour cela, nous allons d’abord aborder deux questions capitales : le pourquoi et le comment.

Stratégie digitale ou « Pourquoi aurais-je besoin d’un site Internet ? »

Aujourd’hui, le site web est l’un des cœurs de réacteur de la stratégie d’entreprise. Avec 92 % des foyers français internautes, c’est le moyen le plus populaire pour toucher une large cible que ce soit au niveau national ou local.

Mais ce qui fait l’utilité de votre site Internet, c’est surtout la multiplicité de son usage. Sa qualité est triple : visibilité, fidélité, recrutement.

1 – Visibilité du site Internet

Les circuits traditionnels de vente cèdent la place progressivement à ceux du digital. 3/4 des acheteurs consultent le web pour s’informer et comparer avant l’acte d’achat et 1/4 achètent en ligne !

Les services à la personne et aux particuliers n’échappent pas à cette mouvance : les sites et les plateformes de commercialisation dans ce secteur se multiplient depuis 5 ans.

Un site web pour vos services est donc une vitrine commerciale importante. Lors des recherches des internautes, elle vous place parmi les structures existantes en place. Vous figurez ainsi dans leur consultation et leur comparatif lorsqu’ils recherchent un service.

Ainsi, un site web fait partie intégrante de votre marketing et de votre force de vente : à vous de vous démarquer de vos concurrents par un site attractif, clair et convaincant.

La crise du Covid-19 actuelle nous a démontré, qui plus est, que disposer d’une alternative à la boutique présentielle était une nécessité pour gérer à distance les services qui devaient être assurés.

2 – Le site Internet pour fidéliser

Avoir une existence sur le web comme nous l’avons dit plus haut est à ce jour nécessaire pour vous faire connaître. En outre, la disponibilité des informations concernant votre entreprise et vos services en libre-service sur le web est rassurante pour vos prospects et clients : elle contribue à satisfaire leur besoin de sécurité en apportant des informations sur votre existence (mentions obligatoires) et sur votre vision du service (textes, ergonomie et design du site).

En effet, la qualité de votre site est un indicateur de l’attention portée à vos prospects et clients par l’information à disposition et l’expérience utilisateur. Pour vous, c’est un vecteur de communication permanent et réactif pour promouvoir vos services en fonction des saisons et des événements.

Vos clients consultent ainsi à toute heure les informations dont ils ont besoin : c’est un gage pour eux de crédibilité, de transparence et de modernité.

Cela améliore leur confiance et donc leur fidélité.

3 – Le recrutement digital

Via une partie dédiée du site , vous pouvez de manière simple :

  • promouvoir votre marque employeur en informant les candidats sur les avantages et bénéfices de l’emploi au sein de votre organisation,
  • diffuser vos offres d’emploi,
  • mettre à disposition un formulaire de recrutement en ligne qui facilitera les démarches de vos futurs intervenants.

Votre site Internet est donc aussi un excellent support pour vos recrutements.

Comment bénéficier de ces avantages ?

Les moyens sont divers pour obtenir un site Internet utile et performant :

1 – Créer son site Internet

Nous n’aborderons pas la réalisation d’un site en écriture codée. Peu d’entreprises réalisent encore ce type d’ensemble de pages qui est complexe et onéreux (et qui par ailleurs oblige à être dépendant d’un développeur ou d’une d’équipe de développement pour changer la moindre virgule).

La majorité des entreprises – et même les plus grands groupes – et des particuliers utilisent dorénavant les « CMS ». Cet acronyme barbare pour « Content Management System » désigne un gestionnaire de contenu que l’on paramètre afin de créer son site Internet, de l’administrer et d’organiser son contenu.

Le plus célèbre d’entre eux est WordPress dont la communauté très active témoigne de la sécurité et de l’ergonomie de l’outil. Les extensions sont nombreuses et offrent des solutions de personnalisation quasi infinie.

Nous citerons aussi parmi les CMS les plus populaires et les plus faciles d’accès, Joomla!, Prestashop et Shopify.

2 – Référencer son site Internet

La mise en ligne de votre site n’est pas l’aboutissement : il faut être visible parmi les autres !

Pour cela, il est nécessaire de « référencer » votre site : il s’agit d’indiquer aux moteurs de recherche son existence (indexation) et optimiser son référencement pour être le mieux placé dans les résultats de recherche des internautes selon les mots-clés (keywords) utilisés par ces derniers.

Cette étape est indispensable afin de vous garantir une audience.

3 – Améliorer sa visibilité

Vous disposez de deux options pour parfaire votre stratégie digitale marketing.

OPTION 1 : ADWORDS

La première est de configurer une campagne de publicité Google Adwords, qui permettra de vous positionner, moyennant un certain budget, dans les premières positions d’audience. Nous en reparlerons bientôt.

OPTION 2 : LES RÉSEAUX SOCIAUX

Nous étudierons également en détail la seconde option, complémentaire, qui est le développement sur les réseaux sociaux de proximité, tels que Facebook.

Stratégie digitale : se rendre visible et actif sur le web

Ogust Digital Factory vous donne rendez-vous prochainement pour approfondir les facettes de la  stratégie digitale. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous répondre.


Pour aller plus loin : 

Espace client et bonnes pratiques

Espace client et bonnes pratiques

Votre espace client n’est pas seulement un outil de gestion ou un portail extranet, c’est aussi un allié dans votre stratégie de fidélisation et celle de Repeat Business (stratégie de réachat). Vous avez donc tout intérêt à l’utiliser avec efficience dans votre démarche d’optimisation de l’expérience Client. On s’explique…

L’espace Client Ogust est un accès direct ou via votre site Web à une plateforme d’échanges d’informations avec vos clients. À l’intérieur, ils peuvent accéder à :

  • Leur planning,
  • leurs informations de compte,
  • leurs documents (devis, contrat, factures, attestations fiscales),
  • des enquêtes satisfaction,
  • une messagerie sécurisée.

L’ensemble de ces fonctionnalités vous laissent un large champ pour personnaliser votre relation avec vos clients et leur permettre de se sentir privilégiés et uniques.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour 80% des centres de contact, l’amélioration de l’expérience client est l’objectif stratégique numéro 1 (Sondage Deloitte). Tout simplement parce que 64% des clients (sondage Gardner) abandonnent une marque suite à une mauvaise expérience client. Or, le coût d’acquisition d’un client est supérieur à son coût de rétention.

Un service client en ligne de qualité peut faire toute la différence, aussi bien avant qu’après-vente.

Portail Extranet ou espace clientAvant-vente : l’espace client est un atout commercial

Si l’espace client n’est pas votre premier argument de vente, il est cependant un solide atout qui peut faire la différence. Dans une époque où tout doit aller vite et être même instantané, vous donnez l’image à vos clients d’être un fournisseur qui a compris ce qu’était la notion de service.

En effet, pour l’usager, il ne s’agit plus aujourd’hui d’obtenir simplement le service attendu, mais d’avoir à sa disposition des outils pour être autonome dans ses choix d’achat (informations sur les produits et services, comparatifs, avis d’autres clients), mais aussi d’avoir à sa disposition la possibilité, dans le cas des services à la personne, de gérer son planning, d’obtenir en toute simplicité de nouvelles prestations et de régler un incident rapidement via le Portail Extranet.

Ainsi, dans le cas de l’avant-vente, nous vous conseillons de rendre bien visible cet espace Client et d’en faire largement sa promotion sur votre site Internet et vos supports Print (papier). Tous vos concurrents n’ont pas de portail Extranet. Vous en avez un : faites-le savoir ! Sur vos pages web, mettez en scène cet espace à l’aide de visuels, voire même d’une courte vidéo. Il s’agit aussi d’incarner cet espace en décrivant ce qui trouve l’utilisateur (par exemple : « Identifiez-vous sur votre espace client pour accéder à vos factures, suivre une commande, changer de forfait et d’options, », etc. ).

Et mieux encore ! Pourquoi limiter cet espace à vos clients ? Le formulaire d’inscription à cet espace peut aussi être un bon outil de génération de leads qualifiés ! C’est une option à envisager dans votre stratégie d’acquisition de clients…

L’après-vente : un atout pour votre fidélisation et le Repeat Business

On a rarement l’opportunité de faire 2 fois une première bonne impression : nous vous conseillons de bien travailler votre page d’accueil : un message d’accueil, un tableau de bord, une liste d’accès rapide… Voilà quelques idées pour concevoir cette page essentielle dans l’expérience utilisateur au sein de votre espace réservé à vos clients.

Les accès généraux

Les données du tableau de bord doivent être vraies et donc actualisées automatiquement. Ça tombe bien ! Avec Ogust, votre espace client est lié à votre application : les informations sont actualisées en temps réel. Par ailleurs, vous pouvez gérer les accès (aidants, proches, etc.) de manière à renforcer la sécurité de ces données.

Au-delà des informations contractuelles (contrats, devis, factures, etc.) et fonctionnelles (planning), votre espace client est aussi un lieu de commercialisation. N’hésitez pas à y faire la promotion de votre offre, des suggestions personnalisées ou communiquer sur votre actualité. Vous pouvez aussi l’inciter à s’orienter vers des offres Premium ou encore, correspondant mieux à sa consommation ou sa situation.

De même, comme vous le propose Ogust, ce lieu doit vous avoir des fonctionnalités transactionnelles (paiement en ligne, signature électronique…) et relationnelles (messagerie sécurisée, enquête de satisfaction).

Ogust vous offre aussi la possibilité de développer des options de services spécifiques si nécessaire.

Marques d’incitation et personnalisation

Il y a des petits plus qui font de grandes différences ! Ogust vous permet de personnaliser automatiquement l’accès de vos clients à cet espace par leur reconnaissance : c’est toujours plus agréable  d’être accueilli par un « bonjour, Madame X » ou un « Bienvenu M. Y dans votre espace ». Cela rassure la personne connectée et lui donne l’impression d’être chez elle. Son ergonomie est aussi un élément renforçant cette impression si les écrans présentent les mêmes caractéristiques de disposition des éléments. La personne loguée y a ses repères et navigue entre les pages plus facilement.

 

Si vous avez opté pour la fonctionnalité de télégestion Ogust, le client peut suivre les prestations, valider les heures de garde d’enfants et notifier des commentaires directement et surtout aisément. Pour les gestionnaires, cette fonctionnalité offre de multiples avantages et confort que nous détaillons dans l’article Validation des heures pour la garde d’enfants facilitée par Ogust. Pour vos clients, c’est un système pratique sur un canal directement en relation avec vous qui lui évite les inconvénients d’un appel téléphonique (attendre l’ouverture de l’agence, patienter pour que la ligne ou l’interlocuteur soit disponible, etc.) pour régler un incident ou poser une question.

Par ailleurs, rien ne vous empêche de renforcer votre relation avec lui en ajoutant des fonctionnalités : réseaux sociaux, alertes, Inscription et archives des Newsletters.

Enfin, avant de conclure, vous avez encore la possibilité de donner à vos meilleurs clients la meilleure des expériences en leur proposant des offres privilégiées.

Vous n’aviez peut-être pas envisagé comme cela le module Espace Client, mais vous avez maintenant toutes les informations à votre disposition pour faire de ce lieu un véritable outil de commercialisation. Nous restons à votre disposition pour de plus amples informations sur les possibilités de développement spécifiques de notre ERP Ogust.


En savoir plus


L’innovation est dans l’ADN d’Ogust tout comme l’Humain. Ainsi, Ogust vous accompagne dans votre transformation numérique et vous apporte son soutien dans la réorganisation de vos processus pour vous permettre de vous concentrer sur votre métier. Vous souhaitez bénéficier ou participer à la création de ces innovations d’usage dans le secteur des services à domicile : contactez-nous !

Mise en conformité RGPD Services à la personne

Mise en conformité RGPD Services à la personne

RGPD Services à la personne : pourquoi il est important que vous vous y intéressiez sérieusement ?

Pour se mettre en conformité avec le RGPD ?

Le Règlement général sur la protection des données est en vigueur depuis le 23 mai 2018. Ce texte encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne, mais aussi de tous ses ressortissants où qu’il soit. En cas de non-respect de l’une des clauses de ce règlement, toute organisation publique ou privée s’expose à des sanctions qu’elle soit directement mise en cause ou par le défaut d’un de ses partenaires.

RGPD Services à la personne : pourquoi est-ce encore plus important ?

Les services à la personne ou d’aide à domicile, comme les services à destination des personnes plus largement, détiennent des informations personnelles, voire très personnelles sur leur clientèle, entre autres. Se mettre en conformité avec le Règlement général sur la Protection des Données (RGPD) est un enjeu majeur pour les organismes de services à la personne, SAAD, SIAD.

Que faut-il faire ?

Tout simplement se mettre en conformité avec le RGPD. En théorie, cela a l’air très simple. En pratique, c’est plus compliqué !

  • Tout d’abord, chaque document contractuel et formulaire doivent être inspectés et si nécessaire, corrigé.
  • Ensuite, il y a les données… Vous devez assurer la protection des données qui vous ont été remises tant au niveau de vos serveurs, mais aussi auprès des applications tierces que vous pouvez utiliser dans le cadre de vos opérations commerciales et marketing. En clair et de manière synthétique, vous devez vous assurer que ces données personnelles ne seront pas piratées, traitées par d’autres ou par vous à des fins non stipulées quand vous les avez récupérées.

Ces opérations même si elles peuvent paraître simples sont assez complexes à mettre en œuvre puisqu’elles touchent non seulement des notions juridiques, mais aussi vos partenaires et l’informatique.

Comment faire ?

Soucieux de vous apporter le soutien nécessaire à votre activité et à la suite de nombreuses demandes, nous avons opté pour un partenariat avec DATAE.

DATAE : agence de mise en conformité RGPD

DATAE est une jeune société française qui propose un accompagnement à la mise en conformité RGPD, du diagnostic initial à l’élaboration du registre des activités de traitement (dans la solution logicielle de conformité RGPD DATAE), en passant par le plan d’action et les préconisations pour être conforme et le rester.

OGUST, la solution de gestion en ligne tout-en-un dédiée au secteur des services à la personne, a intégré depuis 2018 l’ensemble des fonctionnalités permettant de répondre aux exigences du RGPD : gestion des accès et rôles utilisateurs, gestion des consentements utilisateurs (clients et intervenants), gestion du droit à l’oubli (suppression des données personnelles d’un contact), conservation des données, etc.

Ogust et DATAE vous proposent une offre clé en main adaptée à votre secteur d’activité.

Offre complète de mise en conformité RGPD

Diagnostic + Registre complété + logiciel RGPD + Correspondant data

RGPD services à la personne

Renseignez-vous auprès de votre fédération, des prises en charge sont possibles !

En savoir davantage sur cette offre

L’accompagnement

L’accompagnement comprend :

  • Un diagnostic concrétisé par une cartographie des traitements, des préconisations (conseils) et un plan d’action.
  • une revue des contrats R.H, fournisseurs, sous-traitants, etc.
  • une mise à jour de la documentation (mentions sur les formulaires du site, modèles de clauses R.H, politique de confidentialité, contrat type de sous-traitance, etc.
  • Le registre du responsable des traitements.

L’accompagnement est réalisé par un correspondant data ou un délégué à la protection des données accrédité par Datae, dont les missions consistent à :

  • définir le plan de conformité RGPD
  • maintenir les registres
  • assurer la relation avec la CNIL/DGCCRF en cas de contrôle
  • faire la liaison avec les tiers
  • mettre à jour la documentation
  • établir le rapport annuel

La solution logicielle de conformité RGPD

DATAE et RGPD services à la personne

DATAE est une solution logicielle de conformité RGPD ergonomique, collaborative et intuitive proposée en SaaS, et par conséquent accessible en permanence, en tout lieu et de tout terminal.

Elle sert à la fois de registre des activités de traitement et d’outil de suivi de votre conformité au RGPD.  Cela vous permet ainsi plus facilement de hiérarchiser et d’identifier les actions à prendre en compte pour être conforme au RGPD.

Vous êtes notamment en mesure de :

  • Construire vos registres (responsable de traitements et sous-traitant) de façon dynamique,
  • mesurer les risques inhérents à vos traitements de données à caractère personnel,
  • décrire et documenter vos actions de mise en conformité,
  • gérer et suivre les demandes de droits des tiers grâce au registre dédié des demandes,
  • gérer les violations de données à caractère personnelles grâce au registre des notifications des incidents de sécurité,
  • éditer des rapports.

 


Pour aller plus loin :

L’essentiel du SEO expliqué en infographie

L’essentiel du SEO expliqué en infographie

Le référencement naturel ou SEO sur le web est la clé pour être visible après avoir mis en ligne son site internet. Pour les services à la personne comme pour toute organisation, il est important d’être, mais surtout de s’afficher dans les premiers résultats des moteurs de recherche, surtout si la recherche est locale !

Or, améliorer le positionnement de vos pages afin d’apparaître dans les premières pages des résultats de recherche sur Google, Bing ou tout autre moteur de recherche est un travail nécessitant un peu de technique, un peu de patience et pas mal de temps (surtout quand on débute). Si vous en manquez, il est alors préférable de faire appel à un e agence spécialisée comme la Digital Factory d’Ogust qui détient une expertise pouvant vous faire gagner beaucoup de temps !

Sinon, vous pouvez vous lancer dans le référencement naturel local ou non de vos pages et articles de blog. Pour vous y aider, nous publions cette semaine une infographie récapitulant les bases pour bien commencer.

Référencement naturel SEO : 9 points pour bien commencer

Conseils SEO Référencement naturel - infographie

Référencement naturel SEO : autres recommandations

Réduisez le temps de chargement de votre site

Il faut savoir que l’attention d’un internaute est de 2,5 secondes en moyenne. En effet, c’est très peu pour le séduire. Il est donc de votre ressort d’être assez malin ou du moins de faire preuve de stratégie. Pas de panique, il existe bien évidemment des techniques pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages.

Optimisez les images

Tout d’abord, pensez à compresser vos images au maximum ou tout simplement à afficher des images « légères ». Les images trop lourdes peuvent ralentir votre page. Prenez donc en compte la taille de vos images et leur format : pas la peine de charger une image de grande dimension pour afficher une miniature ! Pour ce faire, il existe des logiciels qui vous permettront de compresser vos images gratuitement. Par exemple : Paint.net, Light Image Resizer ou FaStone Photo Resizer.

Supprimer les plugins inutiles

Ensuite, pensez également à supprimer les plugins inutiles, car ces derniers ralentissent souvent votre site. Par exemple, il est inutile d’avoir un tableau de bord analytique dans votre site alors que vous avez une vue plus globale sur les tableaux de bord analytiques de Google ou Bing.

SEO : maillage interneSEO : travaillez votre maillage interne

Qu’est-ce que c’est ? Le maillage interne en SEO désigne le mode d’organisation des liens hypertextes d’un site web. Ce dernier joue un rôle important dans l’optimisation puisqu’il permet d’optimiser la navigation d’un site ainsi que son référencement naturel en favorisant certaines pages. En effet, on estime qu’un site dispose d’un bon maillage interne lorsque les internautes ont accès aux informations qu’ils recherchent en 3 clics ou moins sur votre site. Vous devez donc vous assurer de posséder un maillage interne irréprochable, ce sera bénéfique pour votre site et votre référencement.

Créez un blog

Tenir un blog est très important pour le référencement naturel ! La différence entre un blog et un site est la suivante : dans un blog, vous pourrez publier régulièrement tandis que sur un site, vous allez juste donner certaines informations à vos internautes. Alimenter un blog est tout à votre avantage. Pourquoi ? Un blog permet d’accroître votre visibilité. Il permet d’augmenter le nombre de visites et enfin de générer des prospects.

Un dernier conseil…

Privilégiez en permanence un contenu de qualité. Vous êtes ce que vous écrivez ! Nous vous assurons que cela fera la différence si vous êtes original(e). Nous espérons que cet article vous aura été utile. Vous disposez désormais des éléments essentiels pour améliorer votre SEO dans l’infographie qui suit !


Vous êtes dans le secteur des services à la personne et vous trouvez tout cela trop compliqué ? nous pouvons vous accompagner sur tous les aspects digitaux de votre projetContactez-nous !


Pour aller plus loin :

Le formulaire de contact is dead ?

Le formulaire de contact is dead ?

Sous ce titre volontairement provocateur Le formulaire de contact is dead ?, il s’agit d’aborder les nouvelles attentes de vos clients en matière de relation commerciale. Le digital a beaucoup évolué et vos prospects comme vos clients attendent d’avantage de vos supports digitaux (site web, réseaux sociaux, etc.) qu’un simple formulaire de contact pour vous découvrir et vous connaître. Comment faire alors pour générer du business à partir d’un formulaire de contact bien pensé ?

D’abord, toucher du doigt l’expérience utilisateur

Selon Joseph Pine (The Experience Economy, 2011), « il a été prouvé que si l’on améliore la fidélité des consommateurs de 5%, on peut s’attendre à une augmentation des bénéfices de 25% à 50% ». L’enjeu est donc de taille !

Or, les deux variables de l’acquisition et de la rétention de vos clients sont :

  • le produit (ou le service)
  • l’expérience.

C’est en effet « l’expérience client » qui dicte les comportements d’achat. Le prix est presque devenu accessoire : Il ne compte, d’après certaines études, que pour 20% dans la décision du client. Désormais confortés par Apple et d’autres entreprises centrées sur l’expérience, les clients souhaitent être agréablement surpris, de manière mémorable et positive.

Un autre phénomène, vient renforcer cette tendance. Selon le spécialiste des nouvelles technologies Brian Solis, ces prochaines années seront davantage influencées par la consommation « à la demande » que par la très tendance économie du partage ou même les comportements « mobile first ». En effet, les clients et employés, de plus en plus nombreux à évoluer dans le digital, pensent et agissent différemment : ils veulent  que tout fonctionne comme leur apps favorites. Ils exigent la satisfaction instantanée de leurs besoins.

Donc, ignorer leur existence et leur mode de fonctionnement, c’est se priver d’un marché à fort potentiel.

Cela ne signifie pas que vous devez être 100% digital pour exister. Il s’agit d’ouvrir un nouveau canal de vente, d’intégrer l’expérience dans votre offre de services à la personne, car de plus en plus de clients et prospects attendent de vivre cette expérience comme ils la vivent déjà dans d’autres domaines de consommation.

Le service seul ne suffit plus, c’est un fait. L’expérience client devient autant – si ce n’est plus –  importante. L’avènement de l’économie de l’expérience est en marche, et aucun pan de l’économie n’est et ne sera épargné. Quel que soit votre métier, en cherchant bien, vous trouverez certainement un concurrent 100% digital – ou presque.

Et vous, quelle expérience offrez- vous à vos clients ?

Il s’agit de réfléchir à la façon dont vos services vont améliorer la vie des utilisateurs. C’est un défi majeur pour exister, non pas dans l’économie de demain, mais bien déjà dans celle d’aujourd’hui.

le formulaire de contact, un outil pour alimenter votre CRM

Ne passez pas à côté de vos clients

Dans l’esprit de beaucoup de professionnels, la fourniture de services, par ce qu’elle implique de relations humaines et de proximité, paraît presque antinomique avec l’usage des technologies numériques, vues comme désincarnées et distantes… Or, une étude sur les styles de vie nous révèle qu’au moins 1 personne sur 2 est à la fois fortement demandeuse de services et tout à fait familière avec le web, les achats en ligne et les réseaux sociaux. Pour ce consommateur hyperconnecté, le domaine virtuel est une simple extension de l’environnement réel : les synergies web-to-store (je me renseigne sur Internet, j’achète en point de vente) et store-to-web leur sont quasi instinctives.

Et un bon prestataire de services, c’est d’abord une expérience client personnalisée, faite de facilité et de réactivité sur son support web .

Le formulaire de contact en pratique ?

Alors, pensez-vous vraiment qu’un simple formulaire de contact retiendra vos visiteurs sur votre site internet ? La réponse est non. Mais avec  un peu d’ingéniosité, le formulaire de contact de votre site Web peut devenir un véritable outil commercial. On s’explique :

Votre formulaire de contact est un bon moyen de générer des leads (pistes de prospects) qualifié, c’est-à-dire pour lesquels vous connaissais :

  • leur nom
  • leur prénom
  • leur adresse Email
  • leur téléphone professionnel
  • le message qui contiendra la demande ou une synthétique explication du projet.

mais aussi, selon votre contexte :

  • adresse postale si vous travaillez par zone
  • la raison sociale si vous ciblez des entreprises ou des types d’entreprises
  • la marque, le produit ou la thématique pour lequel il vous contacte (pour cerner son intérêt)

Ainsi, en plaçant sur votre page de contact, un formulaire avec les champs nécessaires à votre qualification de prospects, il devient un outil commercial et non plus un simple formulaire de contact. Par ailleurs, le formulaire de contact vous évite d’indiquer une adresse Email qui sera rapidement spammée.

RGPD Mise en conformitéLa réglementation RGPD

Attention, depuis mai 2018, vos formulaires doivent être accompagné de textes explicatifs et d’un moyen pour recueillir le consentement de l’internaute qui complète votre formulaire d’exploiter ses données.


Pour aller plus loin

Les mentions légales sur un site internet

Les mentions légales sur un site internet

De nos jours, disposer d’un site internet ergonomique et actif est un passage obligatoire pour entrer dans l’ère du digital et du e-commerce (transition numérique et digitale) . Ce support de communication et commercial a des règles aussi à suivre en matière juridiques telles que l’affichage des mentions légales (des mentions et non de celle d’une page portant cet intitulé), de sa politique de confidentialité (RGPD), etc.

A quoi servent les mentions légales d’un site internet ?

Elles permettent aux internautes d’identifier les éditeurs du site et de garantir un niveau de transparence commercial.

Si un litige survient, l’internaute doit impérativement avoir accès aux coordonnées de l’éditeur. Car il faut savoir que quand on lance son site, on endosse l’entière responsabilité du contenu mis en ligne. Et exister sur le web ne va pas sans quelques règles légales à respecter que beaucoup oublient.

La présence de mentions légales est ainsi une obligation de la loi française qui répond à plusieurs règles pour protéger l’éditeur comme le visiteur (acheteur) sur le site.

Ce qu’il faut indiquer dans les mentions légales d’un site internet

En premier lieu, doivent figurer au minimum dans vos mentions d’identification sociale :

  • votre raison sociale (le nom de l’entreprise),
  • votre forme juridique (SARL, SAS, SA…),
  • l’adresse de votre siège ou de votre établissement, ainsi que le montant de votre capital social.
  • une adresse électronique
  • un numéro de téléphone actif.

Puis, dans les mentions d’identification juridiques de l’entreprise

  • RCS, le numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés.
  • le SIRET
  • le n° de TVA intracommunautaire (numéro individuel d’identification fiscale).

Si votre profession est réglementée, il est nécessaire d’indiquer votre titre professionnel et les références aux règles professionnelles applicables seront demandées.

Si vous nécessitez une autorisation d’exercer, le nom et l’adresse de l’autorité ayant délivré l’autorisation doivent être notifiés.

Petit détail : ne pas respecter ces règles peut être puni jusqu’à 75 000€ et un an d’emprisonnement pour les personnes physiques, et jusqu’à 375 000€ pour les personnes morales

Quelques précisions pour le e-commerce

Dans le cas d’un site marchand, les Conditions Générales de Vente doivent pouvoir être consultables par les acheteurs. Dans le cas d’un site d’une boutique en ligne, les CGV doivent être intégrées directement dans votre boutique en ligne dans le processus d’achat.

Dans le cadre de collecte de données sur vos clients (ce qui est nécessairement réalisé par la prise de commande ou l’achat,) le numéro de déclaration simplifiée à la CNIL doit apparaître sur votre site avec les autres mentions légales.

Mise en garde et conseil

La législation concernant les mentions légales a changé depuis la rédaction de cet article et changera sûrement à nouveau. N’hésitez pas à consulter des documents officiels sur le sujet tels que Mentions sur votre site internet : les obligations à respecter – site du Ministère de l’économie, des finances et de la relance

Le bon plan d’Ogust

Captain Contrat, notre partenaire, vous permet d’obtenir gratuitement vos mentions légales en renseignant via un questionnaire les informations nécessaires.

Pour en savoir plus : offre Captain Contrat d’Ogust


Sources :

Transition numérique dans les services à la personne : un vrai retard malgré une prise de conscience

Transition numérique dans les services à la personne : un vrai retard malgré une prise de conscience

Transition numérique dans les services à la personne : un vrai retard malgré une prise de conscience

Ogust, éditeur de logiciels pour les entreprises de services à la personne depuis plus de 10 ans, présente le 1er Observatoire sur la transformation numérique des entreprises de services à la personne. Réalisé sous la forme d’un sondage auprès d’entreprises françaises de toute taille, il fait le point sur leur état d’avancement dans ce domaine clé pour leur développement futur.

La prise de conscience ne fait aucun doute. Ainsi, 86 % des entreprises de services à la personne sont pleinement conscientes de la nécessité de réaliser leur transformation numérique. Interrogés sur ce que cette transformation implique, 54 % mettent en avant la création d’un site internet et l’adoption d’une solution de gestion informatique, et 35 % la vente en ligne de services.

Mais le retard est flagrant par rapport à d’autres secteurs d’activité. Ainsi, les principaux canaux de vente restent le téléphone (65 %) et l’email alors que la vente de services en ligne est quasi-inexistante aujourd’hui. Pourtant, 67 % des entreprises se disent convaincues de l’intérêt de leur clientèle pour la commande en ligne. Et 60 % des entreprises pensent même que la vente de services à la personne via internet se généralisera d’ici trois ans.

Concurrence émergente des plateformes numériques

Parmi les explications sur ce retard, les entreprises soulignent le manque de moyens financiers à 49 %, le manque de temps à 44 % et le manque de savoir-faire technologique à 32 %. Un constat peu surprenant : 80 % du secteur est composé de TPE et de PME, des petites structures qui n’ont pas les moyens financiers et/ou le temps de s’équiper afin de répondre aux nouveaux usages de leurs clients.

Le retard du secteur dans sa transformation numérique est susceptible de profiter aux plateformes qui proposent la mise en relation directe avec des prestataires indépendants. Interrogées sur cette nouvelle concurrence, 68 % des entreprises estiment que la facilité de l’achat en ligne est le principal atout des plateformes. Elles sont 62 % à estimer que leur concurrence ira croissante.

L’émergence de ces plateformes est perçue comme une saine concurrence par 36 % des entreprises, mais aussi comme une menace par 32 %. Les entreprises se disent prêtent à collaborer avec les plateformes à 57 %. Mais elles sont plus nombreuses (72 %) à souhaiter une forme d’alliance entre entreprises afin de se défendre contre ces nouveaux entrants, par exemple en créant ensemble des places de marché.

 

La conception de vos Emailings

QUELS ENJEUX POUR VOTRE ENTREPRISE ?

Vous souhaitez développer votre notoriété ? Conquérir de nouveaux clients ? Fidéliser votre parc de clientèle ? L’emailing est incontournable : instantané, personnalisé, attractif, réactif, ce canal de communication vous permet d’établir un lien récurrent pour multiplier les occasions de convaincre les foyers auxquels vous proposez vos prestations de services.

S’il a pu être décrié comme faiblement qualitatif, intrusif et peu efficace, en raison principalement d’abus de la part d’acteurs peu scrupuleux auxquels la réglementation a depuis mis bon ordre, l’emailing s’affirme plus que jamais comme un support central à tout plan marketing opérationnel. Car, en dépit de taux de concrétisation perçus comme assez bas, son coût au contact (budget rapporté au nombre de retours identifiés), voire le coût d’acquisition (budget rapporté au nombre de clients générés), et au final le retour sur investissement (rapport du CA généré sur le budget consacré) demeurent le plus souvent très avantageux en raison des faibles dépenses que l’emailing occasionne, comparativement à un mailing postal ou l’édition de brochures et flyers..

L’optimisation de vos contenus et vos balises méta

L’optimisation de vos contenus et vos balises méta

L’optimisation de vos contenus et vos balises méta

QUELS ENJEUX POUR VOTRE ENTREPRISE ?

 

Les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo), grâce auxquels vous escomptez que les internautes vous trouvent, mettent en oeuvre un algorithme élaboré pour classer votre site web sur chacune des requêtes que ceux-ci sont amenés à saisir. Le facteur le plus déterminant de cet algorithme tient à la pertinence des contenus que vous proposez dans votre site. Concrètement, ils
sont analysés sous 2 angles, à peu près d’égale importance :

-par le biais de “balises”, c’est-à-dire de repères placés au coeur du code html de votre site, qui en établissent la fiche signalétique, page par page ;
-à travers les textes qui composent votre site, dont l’organisation et la richesse n’ont pas seulement un intérêt informatif pour le lecteur, mais aussi une fonction structurante dans l’indexation de vos pages par les moteurs. Il importe par conséquent d’optimiser ces facteurs de visibilité, si possible en amont de la création de votre site web, et en permanence dès sa mise en ligne. D’où l’acronyme anglo-saxon SEO (“search engine optimisation”) pour désigner ce travail d’optimisation sur les moteurs de recherche.

Votre stratégie de mots clés, évoquée dans la fiche éponyme, prend ici tout son sens car il s’agit de les injecter chirurgicalement dans vos contenus et balises.

Ogust lance la Digital Factory pour accompagner les entreprises de services à la personne dans leur transformation numérique

Ogust lance la Digital Factory pour accompagner les entreprises de services à la personne dans leur transformation numérique

 

Une agence web à 360° pour combler le retard des entreprises de services à la personne

Ogust Digital Factory offre un service clé-en-main qui va de la création de sites internet pour accroître la visibilité en ligne à la boutique e-commerce, en passant par les services de web marketing et la publicité digitale. Avec cette nouvelle offre, Ogust devient le seul acteur à proposer une approche à 360° de la transformation numérique du secteur des services à la personne.

Ogust commercialisait jusqu’à présent l’ERP de référence dans les services à la personnes (Ogust Manager) et la première solution e-commerce clé-en-main pour les entreprises de service à la personne (Ogust SelfService).

Ogust Digital Factory, une offre clé-en-main

La Digital Factory est une offre souple, facile à déployer et peu coûteuse. L’offre s’adapte aux besoins et au budget des entreprises de services à la personne. Selon les options choisies, elle peut être standard ou sur-mesure ; de même, elle peut évoluer selon le profil de l’entreprise et ses besoins.

  • Ogust accomplit toutes les tâches d’une agence web :
  • L’hébergement du site (réservation ou migration du nom de domaine, maintenance…),
  • Conception et mise en ligne (création du site, paramétrage, intégration des contenus…),
  • Adaptation du site en responsive mobile,
  • Gestion du site web (mise à disposition d’un webmaster),
  • Référencement naturel et publicités (stratégie de mots-clés, optimisation des contenus…),
  • Promotion par emailing,
  • Community management (paramétrage et animation de la page Facebook de l’entreprise).

La société accomplit ainsi un véritable travail de webmarketing et fournit également des fiches conseil aux entreprises.

Combler le retard numérique des entreprises de services à la personne

La volonté d’Ogust d’accompagner les entreprises de services à la personne sur tout leur parcours numérique, part d’un constat simple : elles manquent aujourd’hui de visibilité en ligne. En effet, beaucoup sont des PME ou des TPE dont le numérique n’est pas la culture. Or, 60 % des particuliers recherchent leurs services en ligne aujourd’hui.

« Le secteur doit s’équiper d’une vitrine digne de ce nom, expliquent Karim Abichat et Didier Humbert, co-fondateurs d’Ogust. La digitalisation des entreprises de services à la personne est un passage obligé face à la montée des recherches en ligne et la diminution des appels téléphoniques de particuliers. Mais les acteurs manquent de temps et ne savent pas toujours optimiser et référencer leur site internet, d’autant plus qu’il est composé à 80 % de TPE et PME. Avec Ogust Digital Factory, nous leur proposons une solution clé-en-main ou sur mesure et peu coûteuse, afin de leur permettre d’être visibles et alignés sur les standards modernes ».
Ogust Digital Factory lève ainsi les principaux freins qui expliquent le retard numérique des entreprises de services à la personne, grâce à une offre représentant un gain financier et de temps pour le secteur. Face à la concurrence des plateformes d’intermédiation et l’intérêt porté au secteur par les géants du numérique, Ogust renforce sa volonté d’être un agent actif de la transformation numérique de ces entreprises.

Services à domicile : vers une nouvelle expérience client

Services à domicile : vers une nouvelle expérience client

L’acte d’achat n’est pas seulement le produit d’une réflexion 100% rationnelle (j’achète parce que le produit est de qualité et son prix acceptable). Il y aussi de l’affectif : j’achète parce que j’aime cette marque et parce qu’elle est créatrice de souvenirs et d’émotions. C’est « l’expérience client » qui dicte les comportements d’achat.

Expérience clients

L’expérience client, c’est « l’émotion ressentie » par un client lorsqu’il entre en contact avec une entreprise, un produit ou un service (comme les services à domicile), indépendamment du point de contact (physique, cellulaire, internet). Cette émotion est créatrice de souvenirs que le consommateur va garder et partager. Il attend que la marque lui fasse vivre des expériences positives, voire émotionnelles en anticipant ses besoins.

Ainsi, les deux variables de l’acquisition et de la rétention client sont donc le produit (ou service) et l’expérience. Le prix est presque devenu accessoire. Il ne compte, d’après certaines études, que pour 20% dans la décision du client. Il faut garder à l’esprit qu’un client satisfait qui a tout ce qu’on lui a promis peut partir simplement parce qu’on lui propose mieux ailleurs. Ça n’est pas l’exécution de la promesse qui renforce ou fragilise la fidélité du client, mais la nature même de cette promesse. Oui, le client vient pour le produit et il reste pour l’expérience.

Pyramide des valeurs dans l'expérience client

http://www.mercadoc.org/marketing-experientiel/economie-experientielle/

En réalité, cette notion est loin d’être nouvelle. Apple l’avait bien compris et c’est toujours leur marque de fabrique. Plus récemment, certains experts comme B.J. Pine (Co-auteur de The Experience Economy – 2011) notent que plutôt que de créer des expériences, la plupart des entreprises offrent simplement un ensemble de services gravitant autour de leurs produits traditionnels. Mais grâce en partie à Apple et à d’autres entreprises centrées sur l’expérience, les clients souhaitent être agréablement surpris, de manière mémorable et positive.

Toujours selon B.J. Pine, « il a été prouvé que si l’on améliore la fidélité des consommateurs de 5%, on peut s’attendre à une augmentation des bénéfices de 25% à 50% ». En créant des fans inconditionnels, vous construisez votre propre équipe marketing. Ils parlent de vos services et de leur expérience d’une manière convaincante et positive dans leurs réseaux : c’est bien plus efficace que toute publicité. L’enjeu est de taille ! Suffisamment pour que l’on s’y intéresse.

Un autre phénomène vient renforcer cette tendance. Selon Brian Solis, spécialiste des nouvelles technologies, (analyste Principal Altimer Group), il faudra pour les deux prochaines années, s’intéresser notamment à l’économie à la demande, plutôt que la «sharing economy» ou encore aux comportements «mobile-first». Les clients et employés qui évoluent dans le digital, pensent et agissent différemment. Ils veulent que tout fonctionne comme leur apps favorites. Ils veulent rester dans la satisfaction instantanée de leurs besoins.

Ignorer leur existence et leur mode de fonctionnement, c’est se priver d’un marché à fort potentiel.

Services à domicile : faut-il s’adapter ?

Cela ne veut pas dire que vous devez être 100% digital pour exister. Il s’agit d’ouvrir un « nouveau » canal de vente, d’intégrer l’expérience dans votre offre, car de plus en plus de clients et prospects attendent de vivre cette expérience comme ils la vivent déjà ailleurs. Il s’agit de s’adapter, car nous connaissons tous des entreprises petites ou grandes qui ont disparu pour ne pas avoir opéré leur mutation technologique. I

Il y aura vraisemblablement toujours besoin d’êtres humains pour rendre les services, mais il y a fort à parier, que le téléphone et la visite chez le client pour faire un devis ne soient plus dans les usages dans très peu de temps.

l'usage du mobile dans les services à domicile

http://fr.slideshare.net/smobile/etude-deloitte-sur-les-usages-mobile-des-franais-en-2014

Nous l’avons martelé tout au long de cet article : l’expérience client devient autant, si ce n’est plus important que le produit lui-même. Il s’agit donc de réfléchir à la façon dont les services vont améliorer la vie des utilisateurs. C’est un enjeu majeur pour exister, non pas dans l’économie de demain, mais déjà dans celle d’aujourd’hui.

Selon une des conclusion de l’«IBM C-Suite Study» (édition 2015), la plus grande inquiétude des dirigeants d’entreprises face au digital est la transformation de leur environnement concurrentiel, qui leur impose de changer leurs pratiques sous peine d’être incapables de réagir face à des menaces qu’elles sont incapables de voir venir avec leurs approches traditionnelles.

Mais encore faut-il en être conscient ! A cela s’ajoute le risque de voir des concurrents d’autres secteurs ou de nouveaux entrants avec une « force de frappe » digitale plus importante que les acteurs traditionnels. Ces pure-players ont la capacité de se positionner par rapport à des chaines d’expérience client globales (Amazon services par exemple).

Avec le numérique vos clients sont partout… et vos concurrents aussi. Donc plutôt que de réagir comme l’on fait les Taxis G7 avec Uber ou le groupe Accord avec Airbnb, il s’agit désormais d’anticiper et de prendre les devants, notamment en allant chercher l’innovation là où elle est, souvent en dehors de l’entreprise.

uberisation des services à domicile

source : http://www.creads.fr/blog/tendance-design-graphique/uberisation-travail-debat

« Si vous n’êtes pas une expérience vous ne serez plus une marque… Si vous n’êtes pas une plateforme, vous ne serez pas une expérience ».

Il ne s’agit pas seulement d’uberisation (ou plateformisation), inutile d’en avoir peur. Il s’opère une migration de valeur liée à l’intermédiation de services. Le service seul ne suffit plus, c’est un fait. L’avènement de l’économie de l’expérience est en marche et aucun pan de l’économie n’est et ne sera épargné. Quel que soit votre métier, en cherchant bien, vous trouverez certainement un concurrent 100% (ou presque) digital.

Alors, comment déciderez-vous de « prendre » la vague ?

Soyez insubmersible avec Ogust solution de gestion intégrale et agile pour les prestataires de services à la personne

source : http://hacking-social.com/2015/10/01/reintroduction-au-hacking-social/


Sources :
http://www.frenchweb.fr/les-entreprises-aveugles-face-a-la-concurrence-digitale/223437
http://www.frenchweb.fr/les-26-tendances-a-suivre-dans-les-deux-prochaines-annees-selon-brian-solis/225493
http://www.duperrin.com/2015/06/08/le-fosse-entre-marques-et-consommateurs-se-creuse/
http://www.lepoint.fr/economie/l-experience-client-l-avenir-du-marketing-28-03-2013-1646836_28.php
http://www.frenchweb.fr/uber-tesla-xiaomi-comment-devenir-un-nouveau-game-changer/216937


Pour aller plus loin

Pin It on Pinterest